Blog parent Linou

Ramadan - Conseils santé

Le Ramadan démarre aujourd'hui et cela succite chez vous un bouleversement de votre horloge biologique. L'équipe Bébé Linou, accompagnée de ses experts vous donne 5 conseils pour passer un bon ramadan  sur le plan nutritionnel :

1) Ramadan : l'importance de bien s'hydrater

 

eau hydratation


L'hydratation est primordiale durant cette période. Dès la rupture du jeûne , vous devrai boire en grande quantité (1/2 litre mini.) et boire régulièrement dans la soirée. Faire de même juste avant la reprise du jeûne

2) Ramadan : une alimentation saine

 

fruits legumes alimentation saine


Il vaut mieux privilégier une alimentation saine lors de la rupture du jeûne (suivre notre page www.facebook.com/bebelinou pour des idées recettes) et ne pas se jeter sur les pâtisseries et sucreries qui, même en grande quantité, ne combleront pas votre faim et perturberont votre organisme.

La rupture du jeûne ne doit pas se faire à travers un repas trop copieux (trop gras, trop salé, trop sucrée,...). En effet, cela favorise des troubles du sommeil et des chamboulement de votre organisme .


Avant de repartir pour une journée de jeûne, il est fortement indiqué de manger des fruits pour l'apport en vitamines et surtout des sucres lents tels que de la semoule et des céréales pour tenir tout au long de la journée. A ce titre, il est important de bien manger avant le lever du soleil (suivre notre page www.facebook.com/bebelinou pour des idées recettes).

3) Ramadan : le bon rythme à suivre

 

sieste


Même si le jeûne s'étend du lever au coucher du soleil, essayez de faire trois repas au cours de la journée :

  • le premier avant le lever du jour,
  • le second à la rupture du jeûne
  • et le troisième quelques heures (compter 2 ou 3 heures) après.

Si vous le pouvez, une sieste peut s'imposer en début d'après-midi afin de reprendre des forces pour le reste de la journée.


4) Ramadan : se protéger du soleil

 

soleil chaleur danger


Il est conseillé d'éviter le soleil et la chaleur durant le mois du ramadan. Privilégier donc les pièces fraîches à l'intérieur et l'ombre à l'extérieur pour ne pas affaiblir trop rapidement votre corps.

5) Ramadan : les personnes à risque

 

personnes a risque


Si vous êtes atteints de diabète nous vous invitons à suivre régulièrement votre taux de glycémie, et à vous s'hydrater en abondance et à fuir les sucreries pour réduire les risques sanitaires liés à cette période de jeûne.
Les personnes fragiles souhaitant faire le ramadan, à savoir les femmes enceintes, les personnes âgées ou encore les patients atteints d' hypertension ou d'asthme, sont appelées à consulter leur médecin traitant dès le moindre signe anormal. Pour une plus grande sécurité, il est recommandé de se rendre chez son médecin avant et après le ramadan.

Riche en oméga 3, iode, phosphore....le poisson a de nombreux atouts, mais pour en profiter pleinement, il ne faut pas en manger trop souvent, notamment quand on attend un bébé.

grossesse la bonne alimentation de la femme enceinte

Une récente étude révèle qu'en consommer plus de 3 fois par semaine enceinte favoriserait chez les enfants, des troubles de la croissance, ainsi que des risques de surpoids. Les filles seraient plus concernées que les garçons. En cause, les polluants (métaux lourds...) contenus dans certaines espèces.

Ce sont des perturbateurs endocriniens qui pourraient agir sur la croissance. Cependant, les chercheurs n'ont pas pu déterminer les espèces de poisson, leur provenance ni les modes de cuisson qu'il faudrait priviligier pour limiter cette exposition.

Pour plus d'information visiter le site de l'ANSES : https://www.anses.fr/fr/content/manger-du-poisson-pourquoi-comment-0

 

 

 

 

Il est difficile de concevoir que le diabète touche également les enfants et ceux dès 6 mois.

diabete enfant insuline bebe linou

 

Zoom sur cette maladie


C’est une maladie auto-immune définie par une lente destruction du pancréas endocrine par des anticorps dirigés contre les cellules sécrétrices d’insuline.

Il existe deux formes de diabète.

Le diabète de type 1 (sucré) ou insulino-dépendant, est une maladie auto-immune : les auto-anticorps vont être à l'origine de la destruction des cellules du pancréas synthétisant l'insuline ce qui va aboutir à un défaut de synthèse cette hormone permettant de faire "entrer" le sucre de dans les cellules.

 

Le diabète de type 2 (gras) est non-insulino dépendant. L'insuline est sécrétée et synthétisée normalement. Il existe cependant une résistance à l'insuline, qui ne permet pas de faire "rentrer" le sucre dans les cellules.

Les enfants sont majoritairement atteints du diabète de type 1.

 


A quoi c'est dû?

Le risque de devenir diabétique s’intensifie lorsqu’un membre de la famille est déjà atteint (7à 10% de formes familiales) avec présence de gènes de type HLA DR dans 95% des cas. Le diabète est rarement découvert à l’occasion de la mise en évidence d’une hyperglycémie ou de la présence de glucose dans les urines (glucosurie). Le plus souvent, il s’installe en quelques semaines, marqué par :


•    une fatigue,
•    un amaigrissement rapide,
•    des douleurs abdominales
•    responsable d’une soif anormale.


 Il faut toujours rechercher un diabète sucré chez un enfant ayant acquis la propreté nocturne et qui se met brutalement à se lever la nuit pour boire et uriner. Non reconnu à ce stade, le diabète évolue rapidement vers un état de déshydratation et des troubles de la conscience (coma diabétique).


Quels traitements contre le diabète?

Le traitement va constituer en :

  1) éducation du l'enfant et de sa famille aux règles hygiéno-diététiques indispensables à un bon équilibre du diabète, aux modes de surveillance, aux signes évocateurs d'une complication, aux adaptations du régime alimentaire   nécessaires: éviter les sucreries, confiseries ou autres produits très sucrés, adapter la prise de féculents, sucres lents sur la journée... ;
   

2) surveillance des glycémies de manière régulière, au quotidien (en général, matin, midi et soir). Les résultats sont notés et conservés sur un carnet, afin de les conserver dans un but thérapeutique ;
    administration d'insuline sous forme d'injections pluriquotidiennes selon un schéma précis ou possibilité d'utiliser une pompe à insuline.

 

Sources : Bébé Linou - diabetnutrition.ch .

 

 

 

 

 

مراحل التطور اللغوي عند الطفل

 

Communication bebe sourire

 

الأشهر الأولى عند الطفل

 

.يبدأ الطفل أولاً بالمناغـاة .. ثــم يقـوم بتكرار المقاطع الصوتية مثل : ( دا .. دا )

.بعـدها يقـوم الطفـل بمضاعفـة تلك المقاطع التي يصدرها مثل : ( ما ما – با با - ... )

.بعـد ذلك يقـوم الطفـل بتقليـد الأصوات التي يستمع إليها من المحيطين بـه إلى أن يصل إلى إصـدار الكلمة الأولى وذلك تقريبـاً عنـد بلوغ الطفل العام الأول من العمر

السنوات الأولى عند الطفل

 

تـزداد الحصيلة اللغـوية للطفـل بتقـدمـه فـي العمــر مــروراً بإصـدار الجُمــل التي تتكـوَّن مـن كلمتيـن ثــم مـن ثلاث كلمـات إلـى أن يصبـح قــادراً علـى إصـدار جُمـل تتكوَّن من ( 5 – 8 ) كلمات

.كذلـك يصبح قادراً على استخدام الأفعــال بأزمنتها الصحيحة وذلـك عند بلوغه سن الخامسة تقريبـاً

.ومن الجدير بالذكر أن هناك فـــروقــاً فــرديـــــة بين الأطفال بالنسبة للتطور اللغوي

 

المتطلبات السابقة للتطور اللغوي

 

 ســلامة جهــاز النطــق لــدي الطفـــل *

 ســلامة العمليات المعـرفية لـدى الطفـل مثل الانتبـاه والإدراك والتـذكر *

 تمتـــع الطفــل بدرجــة سمـع طبيعيــة *

 تمتـــع الطفــل بدرجــة ذكـاء طبيعيــة *

 أن يكـون الطفـل سليمـــاً مــن النـاحيــة الجسمية والنفسية *

 لابد من توفير المثيرات البيئية اللازمـة لعمليـة التطـور اللغـوي لـدى الطفـل *

 

خصائص الأطفال المتأخرين لغوياً

 

 وجــود أخطــاء فـي معــاني المفـردات *

 عـــدم القــدرة علــى تسميــة الأشيــــاء بمسميـاتها الحقيقية *

 وجـود صعــوبة فـي استـرجـاع معـانـي الكلمات التي سبـق أن تعلموهـا *

 وجود أخطاء في استخدام الضمائر وفي استخدام أسماء الإشارة *

 وجود بطـء لديهم في تطـور المفردات *

 يكـون مُعــدَّل طــول الجُمـل لـديهـم أقــل مـن أقرانهـم العـاديين *

 لا يستطيعـون استخـدام الأزمنـة بشكــل صحيـح في تـلك الجُمل *

عـدم القـدرة على استكمال حـوار لغـوي حتى وإن كـان بسيطـاً * 

 

نصـائـح وإرشـادات عـامـة للتفادي من التأخر اللغوي

 

تحـدث مع الطفل أثناء اللعـب ولا تجعـل اللعـب صامتـاً *

· أشعــر الطفــل بالأمــان أثنــاء التحـدث معـه *

· تأكــد مـن أن الطفـل يصغـي إليـك أثناء التحدث معـه *

· قـم بتشجيع الطفـل على الاستجابة التي يصـدرهـا *

· استخـدم جمل واضحة ومفيـدة وبسيطة تتناسب مع عمر الطفل *

· استخدم اللغـة الصحيحة أثنـاء التحدث مع الطفل *

· أعــط الطفل الوقــت الكـافي للاستجـابة *

· تحدث مع الطفل عـن الأعمال التي تقـوم بها أو تشاهدها في مواقف الحياة اليـومية *

· اجلس مع الطفل في غرفة هـادئة أثنـاء التفاعل معـه *

· اجعـل هـذا التفـاعل مـوجَّه للطفــل فقـط مِمَّـا يزيـد من رغبتـه فـي الاستمـاع إليـك *

· ساعد الطفل على ربط الأصوات التي يستمع إليها مع مسمياتها الحقيقية *

· حـاول استخـدام جميـع حــواس الطفــل واستفـد منها في عملية إكسابه اللغة *

· إذا أخطـأ الطفـل فـي النطــق لا تعـاتبــه على الخطأ .. فقـط صحِّح ما قالـه *

· احـرص على التشجيــع الفـــوري عنــد محاولة الطفـل للكــلام حتـى يشعـر أن هــذا الكلام أمر إيجـابي *

· اعمل على زيـــادة مفــردات الطفـــل .. فعلى سبيل المثـال إذا قـال سيـارة .. قـل : ( سيـارة كبيــرة ) .. أو ( سيـارة بـابـا ) .. أو ( سيـارة حمراء ) *

· إحرص على تشجيع الطفــل على تقليد الأصـوات المختلفـة التي يستمـع إليهـا فـي البيئـة المحيطة بـه *

· اسأل الطفل أسئلــة متعــددة الخيــارات كإسـلوب للحصول على إجابة منه بـدلاً من اقتصار إجابته على تلك الأسئلة بنعـم أو بلا *

· لا تتـردَّد في مراجعة أخصائي التخاطب لأن ذلك يعـد أمراً ضرورياً لتقديم المساعدة والمشــورة اللازمــة بالإضـافـة إلـى عمــل الخطة العـلاجيـة *

 

 

 

 

 

 

 

Le soleil est bon pour le moral, mais aussi pour notre santé… et celle des futurs bébés ! Une étude américaine publiée dans l’ American Journal of Health Economics atteste qu’un apport suffisant de vitamine D au cours du second trimestre de grossesse permettrait de déminuer les risques d’asthme chez le futur bébé.

femme enceinte soleil

Selon une étude menée sur 595 093 personnes asthmatiques. Les chercheurs constatent que les femmes enceintes qui enregistraient une plus forte exposition au soleil durant le 2e trimestre de grossesse donnaient moins naissance à des enfants asthmatiques que les autres. En cause : un plus fort taux de vitamine D présent dans le sang grâce au soleil.

Les résultats ont ainsi montré qu’une exposition d’à peine dix minutes par jour suffisait à aider les femmes enceintes à obtenir un taux de vitamine conforme aux besoins. Et plutôt que de prendre des compléments alimentaires, David Slusky, co-auteur de l’étude, conseille de sortir dès qu’un rayon de soleil pointe le bout de son nez. « Le cancer de la peau est une maladie très grave, et je ne veux pas la minimiser, mais il faut bien se dire que cette minute supplémentaire passée à l'intérieur est plus dommageable à vos réserves en vitamine D », a-t-il noté.

Sources : Bébé Linou - AFP/Relaxnews.

 

 

bebe probleme obesite

De plus en plus de bébés, dès la naissance, présentent un important surpoids

Il était rare qu’un bébé pèse plus de 5 kilos à la naissance ; dorénavant cela est de plus en plus fréquent. On appelle ces enfants des "bébés sumo".

en savoir plus bebe linou

taille bebe linou


Votre Bébé Linou sera-t-il très grand comme son père, ou mince comme vous ? 

Pour le savoir, il faut réaliser une radiographie de la main. En effet, l’âge osseux permet de savoir si votre enfant a finit sa croissanceou s’il lui reste encore quelques années devant lui. Cet examen n’est réalisé que si votre enfant montre des signes de croissance anormal.


Quels sont les facteurs qui influent sur la taille définitive et la morphologie de Bébé Linou:

  • L’alimentation: si votre Bébé Linou mange trop ou pas assez, cela va se remarqué sur sa courbe de croissance. Les carences peuvent avoir un impact à long terme. Notre rôle ici est primordial !
  • Les facteurs génétiques : Lorsque les parents sont de petites tailles, en général, il ne faut pas s’attendre à avoir un enfant très grand. Cependant, les execptions existent toujours....chaque être est unique
  • Des facteurs médicaux: les dysfonctionnements cardiaques, par exemple, ralentissent la croissance de votre enfant. L’énergie que met le cœur à fonctionner puisera dans le stock de graisses et votre enfant risquera d’avoir un petit poids.
  • Des facteurs hormonaux: la croissance peut être arrêtée par une puberté précoce ou tardive. Elle se poursuivra plus longtemps en raison de ce retard.
  • L’hygiène de vie: un mode de vie sédentaire peut contribuer à une future obésité. Une alimentation variée et équilibrée ainsi qu'une condition physique assurée par une actvité sportive assureront une croissance harmonieuse.
  • Les facteurs environnementaux (pollution, bruit, condition de logement) : le corps médical a noté qu’il pouvait y avoir un impact sur la croissance. Mais rien n’est encore prouvé.